REGLEMENT OFFICIEL du CONCOURS de MISTER LEATHER FRANCE

.

.

MISTER LEATHER FRANCE est le porte étendard de notre pays sur la scène cuir nationale, européenne et internationale.

Il s’engage à une coopération constructive pour valoriser cette image avec l’ensemble des associations fétichistes françaises.

Il doit promouvoir la santé sexuelle et la prévention dans ses actions.

Autour de lui, se rassemblent les acteurs de la communauté cuir et les familiers de la scène gay sur tout le territoire.

Son action doit favoriser l’arrivée de nouveaux fétichistes cuirs

 

TITRE I : PRINCIPES GENERAUX

L’Association Sportive Motocycliste de France (ASMF), ci-après désignée sous le terme « l’ASMF», propriétaire de la marque MISTER LEATHER FRANCE et des marques géographiques dérivées organise et produit annuellement le concours MISTER LEATHER FRANCE (ci-après désigné sous le terme « le Concours ») en association avec des partenaires régionaux d’une part et des partenaires nationaux d’autre part.

Le Concours est organisé en deux parties successives : une série d’élections régionales (ci-après les «Concours régionaux ») permettant de désigner, dans chaque région de France où le concours est organisé, les finalistes du concours, lesquels sont également élus sous le titre « MISTER LEATHER » accompagné du nom de la région dans laquelle ils auront été élus. Les finalistes désignés régionalement s’engagent contractuellement à participer à une finale nationale du concours, se déroulant à Paris, et visant à attribuer le titre MISTER LEATHER FRANCE.

Le présent règlement a pour objet de déterminer :

1) les conditions de participation des Candidats aux étapes du « Mister Leather Tour » qui se dérouleront aux dates et lieux arrêtés par l’ASMF, en lien avec ses partenaires régionaux ;

2) les conditions de participation des Finalistes à la finale nationale du concours, qui se déroulera aux date et lieu arrêtés par l’ASMF, en lien avec ses partenaires nationaux.

3) les conditions de désignation du lauréat du concours MISTER LEATHER FRANCE.

 

Article 1 : Définition et objectifs du concours Mister Leather France

Le Concours a pour objectif de désigner, au sein de la communauté cuir française, des représentants régionaux et un représentant national, véritables ambassadeurs des valeurs et usages de celle-ci, au sein de la communauté LGBTI française et internationale.

Les gagnants des concours régionaux et nationaux refléteront la diversité et la richesse de l’ensemble de la communauté fétichiste, notamment cuir, en incarnant des pratiques sûres, saines et consensuelles, dans la bienveillance, la convivialité, l’entraide, la solidarité, la transmission, le respect mutuel, le partage et la tolérance.

Ils diffuseront, en tout lieu et en tout temps, des informations contribuant à la promotion de la santé sexuelle, et notamment la prévention des infections sexuellement transmissible ou les dangers liés à consommation de drogues.

Les membres des jurys régionaux et nationaux ne reçoivent ni rémunération ni gratification d’aucune sorte, ni de la part des candidats, sous peine de disqualification d’office, ni de la part de l’ASMF ou de tout autre partenaire organisant conjointement ou par délégation le concours.

L’inscription et la participation au concours du public et des candidats sont gratuites.

 

Article 2 : Conditions d’éligibilité au concours Mister Leather France

Le concours Mister Leather France est ouvert exclusivement à toute personne de sexe masculin, aux conditions suivantes :

  • Être majeur au jour de sa candidature ;
  • Ne pas être ou avoir été membre du Conseil d’Administration de l’ASMF au titre de l’année où se déroule le concours ;
  • N’avoir pas déjà été lauréat du titre Mister Leather France ;
  • Ne pas avoir été désigné finaliste du Concours l’année précédant celui-ci ;
  • Ne pas avoir participé à des séances photos, captations audiovisuelles et/ou tout type d’évènements susceptibles de permettre une exploitation auprès du public d’images dans lesquelles le candidat apparait dans une situation contraire aux objectifs et valeurs de l’ASMF, et notamment faisant la promotion des rapports sexuels non protégés ou de l’usage de drogues ;
  • Avoir préalablement autorisé l’utilisation et l’exploitation de son droit à l’image dans le cadre des manifestations organisées par l’ASMF, ou dans lesquelles les candidats ou titulaires participent es-qualité ;
  • Être en mesure de participer aux différentes étapes de présélections et de sélection dans des conditions identiques à celle des autres candidats.

Par ailleurs, les participants à la finale nationale du Concours sont tenus d’être adhérents de l’ASMF pour participer à ladite finale. À défaut, les candidats non adhérents sont exclus de plein droit du concours.

 

Article 3 : Candidatures au concours Mister Leather France

Tout dépôt de candidature implique l’acceptation du présent règlement.

Les Candidats devront s’inscrire, selon les modalités et aux dates définies par l’ASMF sur son site internet, afin de participer à la sélection de finalistes parmi lesquels sera élu MISTER LEATHER FRANCE.

Toute fausse déclaration dans les inscriptions entraînera l’annulation pure et simple de la candidature et du titre éventuellement acquis.

L’ASMF se réserve le droit d’ajourner ou de refuser toute candidature, sans avoir à en justifier les raisons.

ll en sera de même pour l’élimination immédiate de tout lauréat qui se comporterait de façon préjudiciable à l’image du Concours ou n’en respecterait pas le règlement.

Les inscriptions au concours Mister Leather France débutent dès la campagne d’appel à candidatures lancée sur le site www.asmf-gay.fr. Les inscriptions antérieures reçues par les Jurys régionaux et par les organisateurs régionaux seront aussi prises en compte.

Sur le site de l’ASMF, les Candidats seront invités à postuler en remplissant le formulaire dédié, en acceptant sans réserve, l’ensemble des clauses du règlement du concours, et en signant électroniquement le formulaire, accompagné d’une photographie d’identité et d’une lettre de motivation.

Les inscriptions sont closes au plus tard au moment où le Président du jury du concours régional auquel participe le candidat déclare que le concours débute.

 

Article 4 : informations nominatives

Les informations nominatives recueillies dans le cadre des Sélections sont traitées conformément à la loi n’ 78-17 du 6 janvier 1978 dite informatique et liberté ;

 

En application de l’article 27 de cette loi, les Candidats sont informés que les données nominatives les concernant, enregistrées dans le cadre des Sélections, sont nécessaires à la prise en compte de leur participation.

L’ASMF ne fera aucun autre usage des données communiquées que celui visant à la bonne organisation des concours.

Par ailleurs, les candidats sont informés de ce qu’ils disposent, en application de l’article 34 de cette même loi, d’un droit d’accès, de rectification.

 

Article 5 : Participation bénévole – Droit à l’image

À compter du moment de son dépôt de candidature, chaque candidat s’engage à participer bénévolement à toutes prestations de nature promotionnelle ou caritative liées directement ou indirectement au Concours MISTER LEATHER FRANCE.

Les candidats autorisent l’ASMF à utiliser leur nom et leur image en toutes occasions liées au Concours ou aux fonctions des Mister Leather France et régionaux, ceci même après l’élection de Mister Leather France, sans limitation de durée, étant précisé qu’ils ne fourniront à l’ASMF que des photos dont ils détiennent l’intégralité des droits de reproduction et d’exploitation par tous moyens et sur tous supports.

Les candidats, et, par conséquent, les lauréats sont informés que leur image, voix, nom, prénom pourront faire l’objet d’enregistrements visuels et/ou sonores (presse, radio, télévision, réseaux sociaux, internet, vidéo sur internet, etc…) et d’une exploitation sur différents supports en France comme à l’étranger. Ladite exploitation ne fait l’objet d’aucune rétribution ni indemnisation d’aucune sorte.

Les lauréats des titres Mister Leather régionaux et France autorisent, à titre gratuit, l’ASMF à utiliser, réutiliser, publier, éditer, copier, reproduire, adapter, modifier, transformer leur image par tous procédés techniques, dès lors qu’ils sont identifiables ou identifiés en qualité de Mister Leather régionaux ou France, soit parce qu’ils en portent l’écharpe et/ou la médaille, soit de toute autre manière. Cette image pourra faire l’objet d’une exploitation conjointe avec d’autres matériels, dont, et sans que cette énumération soit exhaustive, des textes, des données, des informations ou slogans, d’autres images, photographies, dessins, illustrations, animations, graphismes, segments vidéo ou audio de toute nature, par tous les moyens, méthodes ou techniques actuellement connus ou à venir.

Les candidats et lauréats des concours régionaux et national reconnaissent qu’ils ne pourront revendiquer aucun droit quant aux produits sur lesquels sera reproduite leur image, de même qu’ils ne pourront exercer aucun droit de regard quant à leur élaboration, fabrication, production ou diffusion.

Ils comprennent et consentent à être médiatiquement exposés en qualité de représentants de la communauté cuir LGBTI, et ne sauraient tenir responsables des conséquences résultant pour eux d’une telle exposition.

 

Article 6 : Conflits d’intérêts et fraudes

Tout candidat se livrant à une fraude, ou tentant de frauder perdrait immédiatement et sans recours possible tout droit de participer au Concours.

Les candidats consentent et s’engagent à n’entretenir aucune relation personnelle d’aucune sorte avec un ou plusieurs membre(s) des jurys régionaux ou nationaux sept jours avant le début du concours régional auquel ils participent, et ce, s’ils sont qualifiés pour la finale nationale jusqu’à la fin de celle-ci.

L’ASMF ne saurait encourir aucune responsabilité d’aucune sorte vis-à-vis des candidats du fait des fraudes éventuellement commises.

 

Article 7 : Comportement des candidats et lauréats et sanctions

Les Candidats et les lauréats des concours régionaux et national s’engagent, lorsqu’ils sont identifiés ou indentifiables sous cette qualité, à adopter une attitude conforme aux valeurs et attentes de l’ASMF.

Les détenteurs de titres ne sauraient tenir des propos racistes, discriminatoires, contraires aux intérêts et objectifs de l’ASMF, ou de nature à laisser entendre qu’ils encourageraient ou auraient encouragé des pratiques sexuelles non consenties ou mettant en danger la santé sexuelle.

L’ASMF se réserve, le cas échéant, d’engager une procédure disciplinaire pouvant entraîner, après une procédure contradictoire, à une sanction.

Les sanctions envisageables sont les suivantes :

– l’avertissement non public ;

– le blâme ;

– la suspension du candidat ou du Mister Leather pour une durée déterminée ;

– l’exclusion du concours ou la déchéance du titre.

En tout état de cause, les décisions de l’ASMF, propriétaire de la marque Mister Leather France et des droits qui y affèrent, sont souveraines et insusceptibles d’appel. Elles n’ont pas à être motivées.

 

Article 8 : Modifications et dépôt du règlement

Le Règlement s’applique à tout Candidat qui participe aux Sélections et au concours.

L’ASMF se réserve la possibilité de modifier le présent règlement en cas de besoin, de prendre toutes décisions qu’elle pourrait estimer utiles dans l’application et l’interprétation du règlement sans préavis ni obligation de motiver sa décision et sans que sa responsabilité ne puisse être engagée de ce fait. L’avenant au règlement sera publié sur le site de l’ASMF, et applicable sans délai.

L’ASMF se réserve la faculté, à tout moment, de plein droit sans préavis et sans avoir à en justifier, d’interrompre le Concours, de le proroger, de l’écourter, de le modifier ou de l’annuler. En ce cas, la responsabilité de l’ASMF ne saurait être engagée d’aucune manière de ce fait et les candidats ne pourront prétendre à aucun dédommagement d’aucune sorte.

 

TITRE II : LES CONCOURS REGIONAUX

Article 9 : Le déroulement des concours régionaux

 Les épreuves des Concours régionaux se déroulent en public, dans le ressort territorial des régions administratives de France métropolitaine dans lesquelles un tel concours peut être matériellement organisé.

Aucun Candidat ne peut participer aux concours régionaux sans avoir au préalable accepté sans réserve le présent règlement.

Tout candidat ayant déposé une inscription au concours de MISTER LEATHER FRANCE 2017 conforme au présent règlement avant l’ouverture officielle du concours régional auquel il se présente est admis à participer aux épreuves. Il tire au sort un numéro d’ordre de passage valable pour l’ensemble des épreuves.

 

Article 10 : Les épreuves

Les épreuves du concours régional se déroulent aux lieux, dates et heures du calendrier officiel du concours de MISTER LEATHER FRANCE.

Les épreuves sont les suivantes :

Présentation de l’ensemble des candidats au public : cette épreuve consiste en une apparition de chacun des candidats, dans la tenue de leur choix, qu’ils considèrent être la plus représentative de ce que représente, pour eux, un « Mister Leather » ;

Audition de chaque candidat par le jury : cette épreuve consiste en un bref entretien personnel avec le jury du Concours, afin de permettre aux membres du jury de connaître les motivations de chaque candidat ;

Entretien individuel face au public : cette épreuve consiste en une série de questions-réponses en public entre le Président du Jury et chaque Candidat à tour de rôle et destinées à permettre au public et au jury de connaitre, notamment, les qualités d’orateur des candidats, leurs aspirations, leurs valeurs, leur personnalité ainsi que leur appréhension des problématiques de santé sexuelle, et visant à la promotion de celle-ci.

Présentation libre : les candidats disposent librement de la scène durant un temps ne pouvant excéder 5 minutes, pour présenter un spectacle de leur choix, en s’assurant de la compatibilité de celui-ci avec les exigences techniques et organisationnelles du lieu d’accueil.

Toute apologie, directe ou indirecte, de rapports sexuels non protégés ou de l’usage de substances illicites est interdite avant, pendant et après la prestation des candidats. Il est demandé aux candidats de proscrire de leur spectacle toute représentation de l’acte sexuel autre qu’une simple évocation.

 

Article 11 : Le jury régional

Le jury régional est composé d’au moins trois membres et d’au plus cinq membres. Il est présidé par un membre du Conseil de l’ASMF.

 

Le jury s’efforce de représenter la diversité de la scène fetish, et de comprendre en son sein :

– un représentant de l’établissement où se déroule le concours ;

– le dernier titulaire du titre désigné dans la région ;

– un représentant d’une organisation ou d’un établissement partenaire, de la presse ou de la communauté fetish ou gay ;

– un membre du Conseil de l’ASMF ;

 

Article 12 : Règles de notation par le jury

Chaque membre du jury apprécie les qualités des Candidats et attribue à chacun d’eux une note allant de zéro à 100, en tenant compte des éléments suivants :

– Expression personnelle, motivations, implication sur la scène cuir, connaissance de la culture cuir (maximum 30 points) ;

– Prévention et santé sexuelle (maximum 20 points) ;

– Présentation physique et tenue (maximum 20 points).

– Prestations publiques (maximum 30 points) ;

 

Le classement du jury sera obtenu par la somme des notes des membres du jury pour chaque candidat. Cette addition détermine alors un classement qui attribue à chaque candidat des points conformément au barème indiqué à l’article 14 du présent règlement. Les membres du jury remettent au président du jury leurs bulletins de notation avant le début du vote du public.

 

Article 13 : Règles de notation par le public

Chaque participant présent à la soirée d’élection se verra remettre un bulletin de vote identifié à l’évènement à l’exception des candidats et des membres du jury.

Le scrutin étant ouvert pendant un temps nécessaire à l’expression de tous les votes, chacun pourra déposer son bulletin dans l’urne prévue à cet effet, après y avoir indiqué le numéro du candidat de son choix.

Le décompte des suffrages obtenus est assuré par le jury accompagné d’un représentant du public. Le nombre de voix obtenu par chaque candidat déterminera le classement du public selon le même barème que celui applicable aux membres du jury.

 

Article 14 : Barème unique de notation

Le barème des points appliqué aux résultats des classements du jury d’une part, et du public d’autre part est le suivant :

 

1er 2ème 3ème 4ème 5ème 6ème 7ème 8ème 9ème
62 41 31 21 18 15 7 5 3

 

Article 15 : Proclamation des résultats

Le résultat final est déterminé par une délibération du jury qui additionne les points obtenus par chaque candidat dans les classements du jury et du public.

En cas d’égalité entre deux candidats, le classement du jury est prépondérant. La proclamation des résultats obtenus est faite par le président du jury.

Le candidat proclamé vainqueur du concours régional se voit remettre une écharpe et une médaille, ainsi qu’une dotation offerte par les différents partenaires de l’événement. Il ne saurait, sans l’accord exprès de l’ASMF, être réalisé de copie de l’écharpe ou de la médaille, lesquelles ne peuvent être portées par le lauréat du concours que dans les conditions fixées par l’ASMF.

 

Le titre ainsi obtenu dans un concours régional vaut sélection au concours national 2017.

 

TITRE III : LA FINALE NATIONALE DU CONCOURS MISTER LEATHER FRANCE

Article 16 : Le déroulement de la finale nationale

La finale nationale du Concours Mister Leather France se déroule à Paris, sur une période de trois jours, selon un calendrier officiel établi par l’ASMF, publié sur le site www.asmf-gay.fr et connu des candidats au plus tard le jour de leur désignation comme Mister Leather régionaux. Dans l’éventualité d’un report de la finale nationale pour cas de force majeure ou autre motif, les Candidats seraient concertés préalablement à l’adoption d’une nouvelle date.

La présence des candidats est obligatoire pour la totalité des événements organisés pour la finale.

 

L’hébergement des candidats au concours national est assuré par l’ASMF dans des conditions définies par elle. L’ASMF prend également en charge les frais de transport des candidats aller/retour pour les dates de participation prévues par le calendrier officiel du concours MISTER LEATHER FRANCE, à l’exclusion de tout éventuel accompagnement.

 

Les candidats participent obligatoirement, sauf circonstance exceptionnelle (maladie, etc.), à un dîner de gala organisé par l’ASMF. Les repas et boissons sont pris en charge par l’association.

 

Article 17 : Les épreuves

Les épreuves de la finale nationale se déroulent aux lieux, dates et heures du calendrier officiel du concours de MISTER LEATHER FRANCE.

 

Les épreuves sont les suivantes :

Présentation de l’ensemble des candidats au public : cette épreuve, organisée, sauf disposition contraire, la veille du vote du public, consiste en une apparition de chacun des candidats, revêtus des écharpes et médailles correspondant à leurs titres régionaux, dans la tenue de leur choix, qu’ils considèrent être la plus représentative de ce que doit incarner, pour eux, un « Mister Leather ». Le tirage au sort de l’ordre de passage des candidats est organisé dans le même temps ;

Audition de chaque candidat par le jury : cette épreuve consiste en un entretien personnel approfondi d’une durée d’environ 10 minutes avec le jury du Concours, afin de permettre aux membres du jury de connaître les motivations de chaque candidat, et le rôle que chaque candidat entend jouer dans la communauté cuir française s’il remporte le concours ;

Entretien individuel face au public : cette épreuve consiste en une série de questions-réponses en public entre le Président du Jury et chaque Candidat à tour de rôle et destinées à permettre au public et au jury de connaitre, notamment, les qualités d’orateur des candidats, leurs aspirations, leurs valeurs, leur personnalité ainsi que leur appréhension des problématiques de santé sexuelle et visant à la promotion de celle-ci ainsi qu’à la prévention des infections sexuellement transmissibles.

Présentation libre : les candidats disposent librement de la scène durant un temps ne pouvant excéder 5 minutes, pour présenter un spectacle de leur choix, sur une musique choisie par eux. Les musiques avec des paroles sont autorisées, tout comme les programmes sans musique. Le candidat peut être assisté d’une ou plusieurs personnes de son choix, sans toutefois que ces personnes soient liées professionnellement ou personnellement avec l’un des membres du jury ou l’un des partenaires du Concours.

 

Toute apologie, directe ou indirecte, de rapports sexuels non protégés ou de l’usage de substances illicites est interdite avant, pendant et après la prestation des candidats. Il est demandé aux candidats de proscrire de leur spectacle toute représentation de l’acte sexuel autre qu’une simple évocation.

 

Article 18 : Le jury national

Le jury national est composé d’au moins sept membres et d’au plus neuf membres. Il est présidé par un membre du Conseil de l’ASMF.

 

Le jury s’efforce de représenter la diversité de la scène fetish, et de comprendre en son sein :

– un ou plusieurs représentants des clubs membres de l’ECMC (european confederation of motorcycle clubs) ;

– le dernier titulaire du titre Mister Leather France ;

– une ou plusieurs personnalités de la communauté fetish ou gay ;

– un ou plusieurs représentants de médias LGBTI nationaux ;

– un ou plusieurs représentants d’organismes oeuvrant pour la promotion de la santé sexuelle ;

Le jury est assisté par deux personnes nommées pour assurer le secrétariat du jury.

 

La liste complète des membres du jury national est communiquée aux candidats au plus tard trois jours avant le déroulement de la première épreuve. En cas de défaillance de l’un ou plusieurs des membres du jury national, l’ASMF s’efforce de procéder au remplacement de celui/ceux-ci par des représentants relevant de la même catégorie ou en dernier recours par des membres du Conseil de l’ASMF.

 

Article 19 : Règles de notation par le jury

Chaque membre du jury apprécie les qualités des Candidats et attribue à chacun d’eux une note allant de zéro à 100, en tenant compte des éléments suivants :

– Expression personnelle, motivations, implication sur la scène cuir, connaissance de la culture cuir (maximum 30 points) ;

– Prévention des infections sexuellement transmissibles et santé sexuelle (maximum 20 points) ;

– Présentation physique et tenue (maximum 20 points).

– Prestations publiques (maximum 30 points) ;

 

Le classement du jury sera obtenu par la somme des notes des membres du jury pour chaque candidat. Cette addition détermine alors un classement qui attribue à chaque candidat des points conformément au barème indiqué à l’article 21 du présent règlement. Les membres du jury remettent au président du jury leurs bulletins de notation à l’issue de l’audition des candidats, puis à l’issue de l’épreuve de présentation libre, avant le début du vote du public.

 

Les deux secrétaires du jury national procèdent, séparément l’un de l’autre, au récolement des résultats, et au classement des candidats conformément à ceux-ci.

 

Article 20 : Règles de notation par le public

Chaque participant présent à la soirée d’élection se verra remettre un bulletin de vote identifié à l’évènement à l’exception des candidats et des membres du jury.

Le scrutin étant ouvert pendant un temps nécessaire à l’expression de tous les votes, chacun pourra déposer son bulletin dans l’urne prévue à cet effet, après y avoir indiqué le numéro du candidat de son choix.

 

Article 21 : Barème unique de notation

 

Le barème des points appliqué aux résultats des classements du jury d’une part, et du public d’autre part est le suivant :

 

1er 2ème 3ème 4ème 5ème 6ème 7ème 8ème 9ème
62 41 31 21 18 15 7 5 3

 

Article 22 : Dépouillement et proclamation des résultats

Le dépouillement des bulletins du public est assuré par une commission composée des secrétaires du jury ainsi que d’un représentant du public. Un représentant maximum par candidat est admis à assister au dépouillement.

Chacun des deux secrétaires du jury additionne les points obtenus par chaque candidat dans les classements du jury et du public. Les résultats sont alors soumis au jury, qui constate la concordance ou la discordance entre les deux résultats.

En cas de discordance entre les deux secrétaires, ou lorsque la commission prévue à l’alinéa 1er du présent article n’est pas parvenue à s’accorder, le Président du jury prend toute mesure utile afin de mettre fin aux discordances.

En cas d’égalité entre deux candidats, le classement du jury est prépondérant. La proclamation des résultats obtenus est faite par le Président du jury.

Le candidat proclamé vainqueur du titre MISTER LEATHER FRANCE se voit remettre une écharpe et une médaille, ainsi qu’une dotation offerte par les différents partenaires de l’événement. Il ne saurait, sans l’accord exprès de l’ASMF, être réalisé de copie de l’écharpe ou de la médaille, lesquelles ne peuvent être portées par le lauréat du concours que dans les conditions fixées par l’ASMF.

Le titre ainsi obtenu vaut présentation du candidat élu par l’ASMF au concours MISTER LEATHER EUROPE organisé par l’ECMC. MISTER LEATHER FRANCE s’engage à y participer, sous réserve d’agrément par l’ECMC, en qualité de représentant de l’ASMF.

 

En cas de défaillance de Mister Leather France au concours MISTER LEATHER EUROPE, il est remplacé lors de cet évènement par le second du classement, dont le nom est rendu public par le Président de l’ASMF.

 

Charte de déontologie du candidat aux concours régionaux et nationaux MISTER LEATHER FRANCE

Le candidat élu MISTER LEATHER FRANCE est, dans les conditions prévues par les Statuts de l’ASMF, membre du Conseil de cette association. Il s’engage à participer régulièrement aux travaux de celui-ci, ainsi qu’aux évènements suivants :

– Concours Mister Leather Europe ;

– Marche des fiertés de Paris ;

– FOLSOM EUROPE à Berlin ;

– Concours Mister Leather France destiné à désigner son successeur.

 

De manière générale, l’ensemble des candidats régionaux ont vocation à travailler ensemble et à représenter ensemble l’unité de la communauté cuir française, dans sa diversité, mais, au-delà, la communauté LGBTI.

 

Les lauréats régionaux ou nationaux du Concours s’engagent à :

  • Céder gracieusement et exclusivement leur droit à l’image, lorsqu’ils sont identifiés comme tels, à l’ASMF ;
  • Conformer leurs pratiques et leur expression publique avec les valeurs et usages de la communauté cuir française, européenne et internationale ;
  • Représenter l’unité de la communauté cuir dans tout ce qu’elle compte de diversité, et son ouverture à l’ensemble de la communauté fetish et LGBTI ;
  • Participer au mieux de leurs possibilités et capacités, aux manifestations publiques de la communauté LGBTI et fétish au niveau régional, national ou international ;
  • Participer au mieux de leurs possibilités et capacités au concours qui désigne leur successeur dans le même titre ;
  • Ne pas porter leurs insignes (écharpe et/ou médaille) dans des lieux ou au cours d’évènements où ils ne représentent pas l’ASMF, ni se mêler à des pratiques sexuelles en public revêtus de ces insignes ;
  • Avoir, lorsqu’ils sont publiquement identifiables ou identifiés comme tels, une présentation soignée (tenue vestimentaire, hygiène corporelle, mains et cheveux) ;
  • Ne pas avoir un comportement contraire à l’ordre public, à l’esprit du concours où aux valeurs de l’ASMF ;
  • Ne pas consommer de substances illicites ni faire l’apologie de comportements contraires à la prévention des Infections Sexuellement Transmissible, ou aux impératifs de santé sexuelle ;
  • Ne pas utiliser son titre ou les insignes correspondant à celui-ci à des fins de propagande ou militantisme politique ou religieux ;
  • Être respectueux des membres de l’ASMF et des personnes participantes à l’élection qu’il s’agisse des autres candidats, des partenaires et/ou bénévoles participant à l’élection, y compris sur les réseaux sociaux ou lors des sorties officielles ;
  • Soumettre à l’approbation de l’ASMF toutes propositions relatives à leur élection ou à leur titre, (propositions à caractère commerciales, demandes d’interviews, reportages photographiques etc.), qui leur seraient faites directement ;
  • Ne pas participer à un concours concurrent, ni en qualité de candidat, ni en qualité de parrain ou membre du jury, sauf décision contraire de l’ASMF.